You are here

Jean Goss - La non-violence, c'est la vie!

Le non-violent est celui qui respecte l’homme d’une manière absolue. En disant la vérité, il attaque l’injustice et choisit de prendre sur lui les conséquences du mal commis par un autre.

Pour commencer, le non-violent s’attaque à une petite injustice : ne plus en profiter et refuser d’en être complice par le silence. Une institution, une coutume ou une loi injuste perdent toute force lorsque personne ne leur obéit. À chacun de voir ce qu’il peut supporter : la perte de sa réputation, d’amitiés, de sa liberté, de sa vie... et de se préparer à ces risques.
Jean Goss développe ensuite l’itinéraire non-violent d’Adolfo Perez Esquivel en Argentine. Puis il raconte sa conversion alors qu’il était prisonnier et explique comment il vit la non-violence en famille avec sa femme Hildegard Goss-Mayr et leurs deux jumeaux. Il termine en parlant de la révolution non-violente de 1986 aux Philippines.